Fédération des Spiruliniers de France
Chaque jour nos choix de consommation construisent le monde de demain !

Categories

Accueil > La FSF > Les Spiruliniers du Mois > LA SPIRULINIÈRE DU MOIS : Nathalie de POIX - Spiruline de Haute (...)

17 février 2015

LA SPIRULINIÈRE DU MOIS : Nathalie de POIX - Spiruline de Haute Saintonge

Depuis deux ans, membre du collège de la FSF, structure elle-même très jeune, j’ai le plaisir de participer à un travail collégial avec la quinzaine de membres de notre bureau. Nous représentons une centaine de producteurs de spiruline comme nous ici à Consac dans le sud de la Charente Maritime. Nous avons œuvré à la reconnaissance de notre filière par le Ministère de l’Agriculture, première étape d’une structuration qui devient nécessaire : il y a 10 ans, ils n’étaient que 4 ou 5 producteurs. La spiruline a le vent en poupe : restons professionnels.



Mon installation je l’ai envisagée il y a maintenant plus de 8 ans : 3 ans ont été consacrés à la formation et aux montages financiers, un an de production dans une première serre entièrement autofinancée et une fois les dossiers de financement validés depuis 2 ans une deuxième serre et un laboratoire opérationnel en 2014.

Quand on se lance dans des activités sans références, c’est un véritable parcours du combattant pour trouver la banque qui va suivre, nous le savions parfaitement. Mais un concours de circonstances, nous a mis en relation avec une nouvelle banque qui s’est intéressée à nos performances de vente en ligne de poissons d’ornement (notre 1ère activité depuis 25 ans) et aussi à la réussite d’une très belle exportation en 2011. Notre projet s’est vu attribuer un prix de la « dynamique agricole » et la mécanique était lancée. Pour les partenaires du FEP (Fonds Européen pour la Pêche), le fait qu’une banque nous soutienne aussi visiblement a été déterminant : La région Poitou-Charentes a été la première à dire oui en janvier 2012 puis le Conseil Général 6 mois plus tard …tandis que l’Etat et l’Europe nous ont fait refaire de multiples documents pour finaliser la convention tout de même en juin …2013 mais je ne toucherai le 1er euro qu’en 2015 !!!. Patience, ténacité, ne rien lâcher ont été mes maîtres mots. Tous les organismes sollicités pour un appui au montage du dossier m’ont opposé une fin de non recevoir : j’avais heureusement pour moi mon parcours de conseil en entreprise et à mon actif de nombreux montages financiers. Je ne crois pas que cette inertie vienne d’un manque de bonne volonté mais de trop nombreux partenaires sont bloqués face à un projet incertain.

Et il y a de quoi ! Notre Fédération s’est livrée pour cette première année à une première statistique sur l’économie de nos exploitations qui sont toutes sur un mode de culture artisanal axées sur le circuit-court. Cela va nous permettre de mettre des données concrètes à disposition des producteurs et de nos partenaires financiers. L’année 2013 a vu le démarrage d’une étude d’un Guide de Bonnes Pratiques d’Hygiène et l’obtention d’un numéro d’agrément pour la formation des spiruliniers. Tout est vierge, tout est à faire et à construire je dirai que c’est aussi un défi qui me plaît dans cette production.

Pour parler plus concrètement du métier et de son quotidien, au bout de trois années de production je peux affirmer que c’est très prenant en temps de production et de vente. Les journées sont parfois très longues en pleine saison et pour l’instant je n’ai pu embaucher qu’un emploi saisonnier l’an passé pour m’aider un peu. Heureusement que Jean-Michel, mon mari s’occupe de toutes les constructions, installations techniques et que son « génie aquacole » nous est très utile dans la conception des outils et dans les économies qu’il nous fait réaliser. Il avait travaillé dans des écloseries et cultivé lui-même du phyto plancton.

J’aime surtout échanger avec les producteurs présents sur les marchés auxquels je participe. Au début cela n’a pas été facile : on m’a regardé un peu de travers « o lé quoi cheu ». Patience, pédagogie, explications …petit à petit la spiruline y a acquis sa place !

Mon plus grand succès : un voisin producteur de maïs venu acheter un sachet pour se remettre en forme !

En Poitou-Charentes, nous sommes deux producteurs

Spiruline de Haute Saintonge 17150 Consac 06 68 80 34 05 info@spiruline-fr.com www.spiruline-fr.com
Thomas Gabrion SARL Icares Spiruline, producteur de spiruline en Charente